Il pouvait bien rire à s'en étouffer, il aurait pu mourir la tête plongée dans les larmes, rien n'affectait la femme qui l'avait mis au monde. Il sait, il sait, c'est bien évident qu'il sait. "Tu sais, maman, et moi, je sais aussi. " Mais il n'osait pas prononcer ce qu'il savait. L'aveu à soi-même. C'est l'évidence qui fit de lui l'enfant de personne. Sa mère ne désirait pas être sa mère, il n'avait que sa mère, il n'avait personne. Le mépris a grandit en sa mère pendant que la folie grandissait en lui, il n'est pas fou, c'est maman qui dit qu'il est fou. Il confond tout ; il ne sait plus. "Veux-tu que je meurs, maman ?"